Qui sommes-nous ?

 
 

La mission de la Fondation

GIF - 14.4 ko
La Fondation autisme Laurentides est présente dans les 8 MRC de la région des Laurentides

La Fondation autisme Laurentides (FAL) est un organisme de bienfaisance enregistré. Notre mission : permettre aux familles vivant avec une personne présentant un Trouble du Spectre de l’autisme (TSA) l’accès à des services de répits et de loisirs spécialisés adaptés au besoin de chaque enfant si différent. La priorité de la FAL est d’offrir pour une majorité de participants un accompagnement de 1/1 soit, 1 accompagnateur par participant. Cet accompagnement assure en tout temps la santé et la sécurité des participants. Au fil des années, c’est plus de 750 étudiants qui ont partagé pour un temps, la vie des enfants autistes de la région et de leurs familles. Nous sommes fiers de dire que 80% des étudiants qui sont passés par nos services travaillent maintenant dans le domaine de l’autisme. Nous voyons au développement de la main-d’œuvre spécialisée de demain. Ces étudiants qui sont embauchés sont formés sur l’accompagnement, sur le TSA et les différentes stratégies éducatives à utiliser. Ils accompagnent la centaine de participants aux différentes formes de répits annuels.

Saviez-vous que chez les enfants, l’autisme est plus répandu que
 : le cancer, la fibrose kystique, la trisomie 21, la paralysie cérébrale et la sclérose en plaques réunis ! Il y a une personne atteinte d’un Trouble du Spectre de l’autisme (TSA) sur 68. Le TSA touche cinq garçons pour une fille, alors un garçon sur 42 en est atteint et une fille sur 189. De plus en plus de familles se tournent vers nos services afin de trouver un temps de repos. Les demandes pour les services de répits et de loisirs sont en constante augmentation et les besoins des familles de moins en moins comblés par le réseau.

Il y a beaucoup d’attente pour les familles : un an avant d’avoir accès à un diagnostic, une autre année pour le CLSC, puis deux autres pour le Centre de réadaptation pour l’intervention précoce ou autre. Puis, à 21 ans, après l’école, le jeune adulte se retrouve à la maison à temps pleins, sans emploi. Cet adulte autiste aura toujours besoin d’avoir une surveillance pour lui, allant de l’hygiène, la propreté(couches) jusqu’à l’accompagnement dans diverses tâches ménagères. Une majorité d’entre eux n’ont pas terminé leur primaire, même s’ils vont à l’école jusqu’à 21 ans. Devant ce besoin, nous sommes présentement à l’étude de différents scénarios de services pour adultes TSA.

L’autisme ou le trouble du spectre de l’autisme connu depuis quelques années sous l’appellation générale de troubles envahissants du développement, devient, avec le DSM-5 (bible du diagnostic) une catégorie unique que l’on appelle trouble du spectre de l’autisme (TSA). C’est un trouble neuro-développemental.

Les symptômes représentent un continuum qui varie de léger à sévère. Le TSA se caractérise par des altérations significatives dans deux domaines :
♦ Déficits persistants au niveau de la communication et de l’interaction sociale ;
♦ Comportements, activités et intérêts restreints ou répétitifs.

Les symptômes sont présents dès la petite enfance, mais ils peuvent aussi se manifester pleinement avec l’augmentation des demandes sociales. Ils limitent et altèrent le fonctionnement quotidien. Certains jeunes ont aussi d’autres troubles associés tels : le non-verbal, déficience intellectuelle, épilepsie, déficit de l’attention, déficit de l’opposition, TOC… Les causes de l’autisme ne font pas encore l’objet d’un consensus au sein de la communauté scientifique. Est-ce génétique ? Environnemental ? On estime cependant que le taux de prévalence touche 1 % de la population. Pour en savoir plus voir le lien suivant Mais qu’est-ce que l’autisme ?

 

Conseil d’administration

 
 

Fondation autisme Laurentides

 

474, rue Laviolette, Saint-Jérôme, (Québec) J7Y 2T5
Téléphone : 450-569-1794, poste 227
Télécopie : 450-569-6022

 
Guylaine Robert,
Directrice générale